top of page

PHOTOS DE SKI ET DE MONTAGNE

Dernière mise à jour : 11 août 2023


VERS LA FIN DU SKI ALPIN ?


Pour ce nouvel épisode des récits photographiques d'un #photographe de montagne, je vous emmène en #photos au coeur de stations de ski dépeuplées.


En ce début d'année 2020, au sortir du traditionnel pèlerinage familial dans la Mecque de #VALDISERE, une forme de lassitude avait commencé à m'envahir. Et si le véritable plaisir du ski ne résidait pas simplement dans le fait de se retrouver au milieu des montagnes ?


Dans un désir grandissant de me débarrasser du superflu, je n'avais cependant pas songé à me dépouiller en plus de mes skis.


J'ignorais bien évidemment ce qui allait suivre et toutes les conséquences qui allaient en découler.


Avec un peu de recul, je me demande parfois si la montagne elle-même ne serait pas à l'origine de ce virus.


Recouvertes depuis quelques dizaines d'années d'une pilosité disgracieuse faite de pylônes et de câbles métalliques et souvent amputées par une architecture douteuse et déraisonnée, l'occasion était bien belle de tirer un trait définitif sur tout cela.


Les montagnes sont apparues et se sont formées dès les tout premiers temps. Sans commune mesure à l'échelle du temps avec l'apparition de l'Homme. Un Homme qui ne s'est lancé que tout récemment à l'assaut de ces sommets qu'il redoutait tant.


Le ski alpin de loisir lui est apparu dans l'entre-deux-guerres et s'est démocratisé dans les années 60, Cette pratique n'en est qu'à ses balbutiements alors que le réchauffement climatique a nettement réduit son espérance de vie. Combien de temps vivra-t-il en tout ? 1 siècle ? Peut-être deux tout au plus.


Le temps est peut-être venu de baisser le rideau et de se débarrasser de tout ce décor disneylandesque.


paysage de montagne et d'arbres sous la neige, Val d'Isère

Val d'Isère, Janvier 2021



Dimanche 15 Mars 2020 : Le couperet vient de tomber, les stations de #ski doivent fermer sur-le-champ. Rideau. La sidération s'empare des massifs.


Lundi 16 Mars 2020 : N'en croyant pas mes yeux de skieur, je m'élance à l'assaut des pistes, Ou de ce qu'il en reste.


Mardi 17 Mars 2020 : Le confinement généralisé débute pour deux longs mois.



En ce milieu de mois de Mars 2020, au beau milieu de cet "entre deux tours", soit entre la fermeture des stations et avant le confinement, il fait beau sur les #Alpes. Il a beaucoup neigé récemment, les conditions paraissent a priori idéales et pourtant...


Il semblerait que quelqu'un ait coupé le son et la nature elle-même hésite encore à redonner de la voix à quelques jours de l'arrivée du printemps.


Tous les ingrédients sont prêts et pourtant rien ne se passe. Que s'est-il passé pour que la vie sur place s'arrête aussi brutalement ?


Les Arcs, lundi 16 Mars 2020



Hier encore les cris et les décibels montant des terrasses se mêlaient aux crissements des skis sur la #neige.


La folie est enfin douce à mes oreilles.


Alors je marche vers le sommet des #pistes dans cet environnement irréel, m'attendant à voir à tout instant un surfeur mal assuré déboucher face à moi ou à entendre le bruit si familier des remontées mécaniques.


Ici et là quelques poches de résistance tentent de s'organiser.


Les Arcs, lundi 16 Mars 2020



La saison de ski est pourtant belle est bien finie pour cet hiver. Rideau.



 


Janvier 2021 : L'histoire se répète ou plutôt se poursuit.


Point de sidération cette fois pour ce retour à VAL D'ISERE. Toujours ce même calme apaisant. Il neige en quantité et un froid polaire a envahi la station.


Le #MontBlanc trône en Seigneur des Alpes qu'il est et semble s'amuser de la situation.


massif du Mont Blanc en hiver depuis les pistes de Val d'Isère

Val d'Isère, Janvier 2021



Fini le ski de loisir pour le grand public. Place cet hiver aux amoureux de la montagne. Tu veux skier ? Ok pas de problème mais il va falloir te le gagner. La pandémie a vu émerger le long des pistes une nouvelle race de skieurs.


skieurs de randonnée à Val d'Isère

Val d' Isère, Janvier 2021



Le rythme lent de la montée s'accorde aux respirations de la montagne.


L'effort amplifie les perceptions et petit à petit la montagne dévoile des trésors jusqu'ici invisibles à mes yeux.


photo de ski et de neige dans les alpes à Val d'Isère

Val d' Isère, Janvier 2021



Après des milliers de pistes avalées avec de moins en moins d'émotions ces dernières années, la promesse d'une descente unique et sublime après tant d'efforts suffit à me transcender et m'aide à gravir les derniers hectomètres.


photo de ski et de neige dans les alpes à Val d'Isère

Val d' Isère, Janvier 2021



Une impression à la fois étrange et réconfortante de faire corps avec la montagne. Pourvu que mon vieux père ne lise pas ces quelques mots, il risquerait de s'étouffer.


Une façon de regarder autrement la montagne en hiver.


Dans les airs, des télésièges aux allures de trains fantômes s'étiolent, vestiges figés d'un passé récent. Il ne faudrait que peu de temps aux montagnes pour en effacer toute trace.


photo de télésiège et de neige dans les alpes à Val d'Isère

Val d' Isère, Janvier 2021



Je partage mon temps entre ski de randonnée le matin et photos l'après-midi.



Val d' Isère, Janvier 2021



Le temps lui partage le sien entre beau temps et tempête de neige.


Un soleil d'hiver tente parfois de timides percées. Je ne m'en laisse pas compter en emportant toujours un appareil photo dans mon sac à dos.

La récompense est à ce prix.


photo de ski et de neige dans les alpes à Val d'Isère

Val d' Isère, Janvier 2021



Dans le vieux village qui a recouvré son calme d'antan, la neige s'entasse sans peine, bien aidée par les - 15 °C qu'affichent les thermomètres en ce début de soirée.


Val d' Isère, Janvier 2021



La neige a également jeté son voile sur la nature alentour. Je n'avais pas connu pareilles conditions ici depuis l'hiver 1990, où, coupés du monde pendant plusieurs jours, nous écumions les nuits du légendaire Club 21.


photo de neige et de rivière en noir et blanc à Val d'Isère

Val d' Isère, Janvier 2021



La frontière est parfois bien ténue entre village et nature.


photo de personnage marchant sous neige dans les alpes à Val d'Isère

Val d' Isère, Janvier 2021



Mais là encore, malgré les assauts répétés de la neige et par je ne sais quel miracle, la nature aura toujours le dernier mot.


photo de nature minimaliste sous la neige

Val d' Isère, Janvier 2021



photo de nature sous la neige

Val d' Isère, Janvier 2021



 


Mars 2021 : En ce début de mois, un détour s'impose par les terres familiales pyrénéennes.


Ici la question du ski alpin est peut-être encore un peu plus délicate cette année car les saisons sans neige s'enchainent dans la plupart des stations.


Peut-être encore plus qu'ailleurs, la haute montagne s'apprécie aussi depuis les cols et les vallées.


montagne des Pyrénées avec brume et neige

Col de Peyresourde, Mars 2021



J'avais oublié à quel point ici aussi les montagnes sont belles.


Les quelques rayons du soleil qui viennent se loger dans le creux des vallons me le rappellent et paraissent me lancer un appel en forme de défi.


Comment pourrais-je sérieusement y résister ?


paysage de massif montagneux enneigé et en noir et blanc

Col de Peyresourde, Mars 2021



J'en profite pour chausser à nouveau les skis de randonnée sur les traces de mon enfance que je n'avais pas foulées depuis plus de 30 ans.


Un retour en arrière d'autant plus brutal en découvrant, en haut d'un col, un télésiège ouvert pour les clubs de ski, avec du bruit, des cris et des couleurs.


Quelques centaines de mètres plus haut, le cauchemar brutal d'un monde oublié s'efface au profit de nouveaux horizons apaisés.


 

20 Mars 2021 : Un après, me voilà de retour aux #Arcs où tout a débuté un an plus tôt.


Les conditions sont les mêmes : il a neigé en abondance ces derniers jours et le soleil est au rendez-vous. Rien n'a changé depuis un an, les remontées mécaniques sont toujours à l'arrêt.


photo montagne au coucher de soleil

Les Arcs, Mars 2021



Appareils photos aux pieds et skis de randonnée en bandoulière. Ou l'inverse, peu importe.

La station est quasiment déserte. L'occasion de s'initier en famille et entre amis aux nouvelles joies de la montagne. Le plaisir est immense et partagé.


En ce début de printemps, je me remets à l'affût de ces ciels de montagne que je vois désormais avec l'œil du photographe.


photo montagne au coucher de soleil, Les Arcs, Savoie

Les Arcs, Mars 2021



Je me demande si je les avais vus avant. Ou peut-être n'avais-je pas su les regarder.


Je regarde à présent un peu plus loin que le bout de mes spatules et lève les yeux vers ce Beau qui m'entoure.


Je dispose du plus précieux des trésors que représente le Temps. Il m'aide à veiller sur les sommets, à laisser défiler les nuages en attendant de saisir le moment que je jugerai décisif.


photo montagne au coucher de soleil, les Arcs en Savoie, tarentaise

Les Arcs, Mars 2021



Est-ce que quelque chose a changé depuis un an ? Peut-être moi ? Peut-être mon regard ? Les couchers de soleil sur les sommets de la Tarentaise que j'avais tant de fois aperçus sont enfin visibles.


En ces soirs bénis de mars 2021, j'entrevois enfin se dessiner un nouvel horizon.


photo montagne au coucher de soleil, Tarentaise, Savoie

Les Arcs, Mars 2021



Par-delà la Barre des Ecrins à l'Ouest, le soleil tire sa révérence, décochant ses dernières flèches pour mon plus grand bonheur.


panorama de montagnes au coucher de soleil

Les Arcs, Mars 2021



Suis-je le seul en cet instant à observer un tel spectacle ? Si c'est le cas, je n'ai d'autre ambition que de vous le faire partager.


photo montagne au coucher de soleil

Les Arcs, Mars 2021



En ce lundi de Pâques, alors qu'un troisième confinement débute pour quelques semaines, je rédige ces derniers mots dans cette chambre monacale du fin fond du #MASSIF CENTRAL.


Je suis entré dans cette période troublée les skis aux pieds et j'en ressors un objectif à la main.


Demain, je rependrai ma quête vers des terres encore inconnues, sorte d'explorateur de pacotille.


Cela a-t-il un sens ? Je veux le croire tant il en a pour moi.


 












443 vues1 commentaire

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Pierrick Pinault
Pierrick Pinault
Apr 10, 2021

Quel plaisir de lire ces mots qui s'enchaînent à merveille pour nous faire partager toutes ces émotions!

Like
bottom of page